Comment choisir sa Station de post-production

Comment choisir sa Station de post-production


Vous ne le savez que trop bien, Atreid a démarré ses activités voila bientôt 20 ans, et pendant 15 ans, nous avons mis en avant et en exclusivité une seule plate-forme matérielle et un seul système d’exploitation, à savoir Mac et OS X. Cependant, ce n’est plus un secret pour personne que le Mac n’a plus les mêmes faveurs de la part de la maison mère Apple en raison du succès phénoménal des équipements iOS, iPhone, iPad, etc. Le Mac ne bénéficie plus du traitement préférentiel en matière de développement et d’innovation, et pour conséquence les cycles de plus de plus longs pour les renouvellements de gammes et l’adoption des derniers composants toujours en retard d’au moins une génération, si ce n’est pas deux.

Même si OS X garde une longueur d’avance en matière d’ergonomie, de simplicité et de sécurité par rapport à Windows (même s’il faut quand même reconnaître que Windows 10 fait preuve de progrès incontestables en matière de sécurité), il n’en reste pas moins que la plateforme est handicapée par un matériel à la traine dès lors qu’il s’agit de performances pures avec les logiciels les plus exigeants et les plus modernes en post-production. Certes, tout le monde ne travaille pas encore en 4K (une grande majorité travaille encore en HD), mais certains pratiquent le 6K depuis quelques années déjà et d’autres ont déjà commencé les premières productions en 8K, avec les offres Helium 8K de RED. Il va de soi que pour le traitement des résolutions 6K/8K, le Mac n’est plus vraiment approprié (en attendant des jours meilleurs et le retour (possible) de NVIDIA en 2017).

Voilà maintenant 1000 jours que le Mac Pro (version 2013) n’a pas subi la moindre évolution/amélioration alors qu’il est plombé par des problèmes récurrents de fiabilité de ses composants dès lors qu’il est soumis à une charge de travail significative. De plus, le choix exclusif AMD pour les cartes graphiques des différents modèles de Mac ne fait que creuser l’écart de performances avec le leader incontestable NVIDIA dont les dernières générations de GPU (architecture Pascal) ne peuvent être exploitées que sur des machines Windows.

Cela fait donc maintenant 4 ans que Atreid propose des stations de travail (configurées à la carte) fonctionnant sous Windows, et jusqu’ici l’expérience se révèle riche en informations et enseignements. Ne vous méprenez pas, le Mac reste chez Atreid une composante majeure des outils de post-production et nous les proposerons aussi longtemps que Apple sera en mesure de fournir des machines capables de répondre aux besoins de nos clients. Mais certains d'entre vous ont tout simplement besoin de performances que le Mac ne peut offrir actuellement.

Comment choisir sa Station de post-production


Nous avons donc fait des choix techniques bien spécifiques afin d’offrir la meilleure expérience possible avec les stations de travail Windows. Bien sur, il est inévitable de ne pas proposer HP avec sa gamme de stations Z840 qui sont une référence dans ce domaine, mais qui n’en demeurent pas moins onéreuses et avec une architecture propriétaire en matière d’intégration qui ne répond pas à toutes les exigences de certaines configurations très spécifiques. Pour de nombreuses raisons, notre choix s’est tourné vers SuperMicro afin d’offrir des configurations optimales en matière de performances et surtout d’évolution.

Comment choisir sa Station de post-production


Il est évident que nous n’avons pas choisi SuperMicro pour le design de ses boitiers (austères et encombrants diront certains), mais pour la qualité et la fiabilité car il s’agit d’une architecture Serveur et qui par conséquence apporte des garanties d’exploitation bien supérieures à celles d’un PC de bureau ou de joueur. Vous ne trouverez donc pas dans nos offres des configurations "bon marché" comme celles que l’on trouve facilement sur des sites en ligne bien connus.

L’expérience Windows chez Atreid n’est pas synonyme de compromis en matière de choix des composants et d’intégration. Une station d’étalonnage, Motion Graphics, VFX/3D se doit d’être performante et ce quel que soit l’intensité d’utilisation. La machine doit être en mesure de fournir 100% de ses performances 24/7, d’ou le choix d’une architecture serveur, la seule pouvant répondre à ces exigences.

Comment choisir sa Station de post-production Comment choisir sa Station de post-production


Vous avez la possibilité de configurer à la carte trois types de stations sur notre site web. La station HP Z840 ainsi que deux stations SuperMicro, une en version mono-processeur et l’autre en version double-processeur. A noter que les machines sont principalement proposées avec un choix de cartes graphiques NVIDIA et certains modèles spécifiques de cartes AMD certifiées par AVID et PixelFarm.

Comment choisir sa station de post-production ? Quels choix de logiciels et quels systèmes de stockage ? Beaucoup de questions se posent à l’heure des choix. De nombreux critères sont à prendre en compte afin de sélectionner l’équipement le plus adapté à vos besoins.

Commençons naturellement par les logiciels qui vont déterminer le type de machine à envisager. Prenons quelques exemples parmi les plus populaires du marché:

Si vous êtes utilisateur de Final Cut Pro X, alors les choix sont particulièrement simples. Mac !
Si vous êtes utilisateur de Avid Media Composer, alors vous le choix entre Mac et PC.
Si vous êtes utilisateur de Adobe (Premiere Pro, After Effects), alors vous le choix entre Mac et PC.
Si vous êtes utilisateur de Blackmagic (DaVinci Resolve, Fusion), alors vous le choix entre Mac et PC (Win/Linux).

Et il en est de même pour la majorité des autres logiciels VFX, 3D qui sont souvent disponibles sur les deux plateformes (à l’exception de certains logiciels 3D exclusivement disponibles sous Windows et Linux).

Si on raisonne par métier, le choix du Mac pour une station de montage reste le choix par défaut dans une grande majorité de cas de figure. Si la machine doit être utilisée à la fois pour le montage et les effets numériques (VFX, étalonnage, etc.), alors le choix du PC est souvent plus logique, surtout si le critère performances est mis en avant.

Comment choisir sa Station de post-production


En effet, la plupart des logiciels modernes exploitent davantage les cartes graphiques que les processeurs, donc le choix des cartes graphiques peut souvent dicter le choix de la plateforme et donc de la machine. Et dans ce domaine, force est de constater que NVIDIA est de loin le choix de référence et on se demande encore pourquoi Apple a pris la décision de tourner le dos à NVIDIA, référence absolue chez les professionnels.
Malgré cela, il ne faut pas négliger les performances offertes par les derniers processeurs Xeon E5v4 (notamment dès lors que le nombre de coeurs dépasse les 10 coeurs, les performances prennent un sérieux coup de boost !).

L’avantage de choisir le chassis SuperMicro double-processeur permet une configuration et une extensibilité maximale, à savoir la capacité d’intégrer deux processeurs E5v4 ultra-performants, mais aussi 3 cartes graphiques (double épaisseur, idéal pour les stations d’étalonnage), une carte HBA pour gérer un stockage RAID interne SAS/SATA ou PCIe 3.0/Fibre Channel pour du stockage RAID externe à très haut débit, ainsi qu’une carte optionnelle Thunderbolt 2 (compatible avec les cartes UltraStudio 4K/Extreme de Blackmagic).

Le chassis SuperMicro dispose de deux alimentations redondantes capables de tenir la charge 24/7 même avec une machine configurée aux maximum de ses possibilités, c’est à dire tous les slots PCIe utilisés et toutes les baies de disques 2,5" (SSD), 3,5" (SAS/SATA) et 5,25" (DVD/Blu-ray) exploitées. La ventilation devient dès lors un élément indispensable pour bien refroidir le tout et dans ce domaine, le chassis SuperMicro répond parfaitement à toutes ces contraintes.

Comment choisir sa Station de post-production


En matière de stockage intégré dans les chassis PC, SuperMicro fait une nouvelle fois la diffèrence vis à vis du châssis HP Z840. En effet, pas moins de 8 baies 3,5", ainsi que 3 baies 5,25" (convertibles 3,5" et 2,5") permettent d’intégrer de nombreuses combinaisons de stockage interne, tout en conservant un disque de démarrage SSD dédié, indépendant des configurations de stockage RAID avec disques mécaniques ou SSD.

Toutes les solutions de stockage RAID mettent en oeuvre des disques HDD mécaniques serveur et les SSD sont exclusivement sélectionnés dans la catégorie Pro. Avec des disques mécaniques disponibles maintenant en 10To et des SSD Pro en 2To, il est possible d’installer au sein d’un seul châssis double processeur, 80 To de stockage RAID mécanique et jusqu’à 16 To de stockage RAID SSD, ce qui permet de répondre aux niveaux d’exigence à la fois de performances ultimes et de capacité/sécurité même pour les besoins les plus gourmands en espace disque.

Et si vous souhaitez utilisez un stockage externe malgré tout, pas de problème, l’option PCIe Thunderbolt 2 ou les cartes optionnelles SAS/FC ATTO, PCIe Accusys vous permettent d’utiliser des baies de stockage de 8 à 48 HDD, en attachement direct ou au sein d’un stockage collaboratif SAN.

Comment choisir sa Station de post-production


Et le Thunderbolt 3 dans tout ça ? A ce jour, il faut reconnaître que le déploiement de cette 3ème génération est à la peine en raison de problèmes techniques et d’une trop grande disparité dans les versions des composants intégrés dans les machines qui en sont équipées. La technologie a tout simplement été proposée beaucoup trop tôt chez HP, Lenovo et Dell pour ne citer que les principaux.

Et en l’absence d’Apple sur ce marché, les fabricants et intégrateurs ont préféré attendre une version plus aboutie des composants Intel. On peut estimer que le marché du Thunderbolt 3 ne sera vraiment lancé que lorsque des machines estampillées de la Pomme seront disponibles, ce qui ne devrait plus tarder, au moins pour les solutions portables. Les choix techniques d’Apple et l’ouverture (espérée mais qui reste cependant à confirmer) d’une gestion externalisée des cartes graphiques dans des chassis Thunderbolt 3 avec un débit de 40 Gbits pourrait redonner de l’espoir aux utilisateurs Mac. Dans ce cas, deux partenaires historiques Apple sont d’ores et déjà prêts avec LaCie et son stockage RAID 12big et Blackmagic Design avec sa carte UltraStudio 4K Extreme 3.

Voila un résumé de la situation actuelle en matière de stations de travail et nous espérons que cet article vous aide à mieux appréhender vos besoins et faire les choix qui s’imposent. Nous sommes bien sur à votre disposition afin de vous conseiller au mieux en matière de stations de post-production et vous faire bénéficier de notre expertise sur les stations de montage, étalonnage, VFX, 3D et Fisnishing.

Pour vous aider dans vos recherches, nous avons mis à votre disposition des configurateurs de stations de travail dans la rubrique Store -> Stations de post-production. Vous avez accès ainsi à la majorité des possibilités de configurations à la carte pour les Mac, les stations HP et stations SuperMicro.