Notes de mise à jour Episode, Episode Pro, Episode Engine/Pro v6.1.2

A propos de la version 6.1.2 des logiciels Episode (pour Mac)


Téléchargement des logiciels

Visitez le centre de téléchargement Telestream à l'adresse http://dynamic.telestream.net/downloads/downloads.asp et sélectionnez le produit que vous désirez télécharger. Lors de votre première visite, il sera nécessaire de créer un compte utilisateur qui vous servira lors de vos visites et téléchargements ultérieurs.


Configuration requise minimum

- Ordinateur Mac avec processeur Intel
- Mac OS X 10.5 ou supérieur
- QuickTime 7 ou supérieur
- Minimum de 1 Go de mémoire vive
- Minimum de 20 Go de disque dur disponible
- Carte graphique compatible Quartz Extreme nécessaire pour l'affichage des prévisualisations.


Correctifs et améliorations 6.1.2 (s'applique à tous les produits)

- Correction d'un problème de lecture audio avec certains formats dans QuickTime X.


Correctifs et améliorations 6.1.1 (s'applique à tous les produits)

- Modifications et améliorations significatives sur la gestion et l'enregistrement des tâches et workflows utilisateurs.
- Amélioration de la qualité de l'encodage H.264, tout particulièrement sur les bas débits.
- Correction d'un problème de lecture WebM avec les navigateurs Chrome.
- Correction d'un problème de streaming avec les fichiers .MP4 via les serveurs de diffusion Flash.
- Modification de la création de fichiers ProRes par Episode afin de contourner un problème de plantage intermittent dans Final Cut Pro lors de l'importation de fichiers ProRes.
- Correction d'un problème d'erreur de licence avec l'option “Wrap Avid compliant OP-Atom” dans les réglages de format MXF OP-Atom.
- Les fichiers audio Avid OP-Atom peuvent maintenant être calés sur n'importe quelle fréquence d'images.
- Correction d'un problème de distortion audio avec les fichiers audio 24 bits au sein de fichiers MXF XDCAM HD 422.
- L'encodage Split-and-Stitch est maintenant pris en charge avec les sorties de fichiers XDCAM HD 422 OP1A.
- Correction d'un problème de timecode avec les encodages ProRes vers MXF XDCAM.
- Episode place le timecode correctement dans l'entête GOP du XDCAM video essence.
- Correction d'un problème sur des fichiers XDCAM HD encodés par Episode affichant du macro-blocking en cours de lecture dans Final Cut Pro.
- Correctifs et améliorations dans le statut des travaux et workflows et dans l'arrêt et mise en pause des travaux/workflows.
- Correction d'un problème avec perte des surveillances en cas de non utilisation pendant plusieurs jours. Les surveillances restent maintenant actives jusqu'à une année d'inactivité.
- Plusieurs améliorations apportées sur les programmes d'installation pour Leopard et Snow Leopard.
- Plusieurs correctifs concernant l'ajout et la suppression de licences.
- Améliorations dans la navigateur de média.
- Les filigranes ne sont plus appliqués sur les fichiers Intro et Outro.
- L'encodage Split-and-Stitch fonctionne maintenant avec les sorties ProRes LT et ProRes Proxy.
- Correction d'un problème de décalage de gamma lors des encodages Split-and-Stitch au sein de clusters hétérogènes.
- Correction d'un problème de synchronisation A/V lors de l'utilisation du filtre de fréquence d'images avancé avec encodage Split-and-Stitch.
- Episode ajoute correctement les séquences et codes correctement sur les flux MPEG-2.
- Amélioration de la stabilité et de la réactivité de la fenêtre preview.


Problèmes connus

- Clusters mixtes de Mac et PC au sein d'un SAN: les Mac et les PC génèrent différents chemins d'accès vers les volumes SAN obligeant Episode à utiliser son système intégré d'entrées/sorties afin d'accéder aux données dans un environnement SAN hétérogène. Ceci provoque une baisse d'efficacité car les machines n'accèdent pas aux données directement via la SAN mais plutôt par les connexions Ethernet qui relient les machines entre elles. Ce phénomène ne concerne que les clusters de machines au sein d'un SAN lorsqu'une machine d'une plateforme reçoit un travail créé par une machine d'une plateforme différente.

- Bien qu'il soit possible d'importer et d'utiliser des préréglages Episode 5 comme tels, la majorité des préréglages Episode 5, incluant QuickTime, MPEG1, 2, 4, H.264 et de nombreuses variantes MXF, requièrent une reconfiguration des paramètres. Il est recommandé dans le cadre d'une migration intégrale de réglages Episode 5 vers Episode 6, de vérifier avec précaution les workflows et fichiers de sortie. En aucun cas, Episode 6 ne doit utiliser des fichiers .settings, ils doivent tous être convertis au format spécifique de la version 6 .episubmission ou .epitask.

- Timecode et Split-and-Stitch: il n'est pas possible de créer un nouveau timecode au cours d'un encodage Split-and-Stitch. Si vous devez générer un nouveau timecode pour un fichier en cours d'encodage, n'activez pas Split-and-Stitch. Split-and-Stitch fonctionnera correctement lors de la reproduction du timecode original du fichier source.

- Clusters mixtes Mac et PC: au sein d'environnements hétérogènes, les travaux d'encodage avec sorties vidéo QuickTime ne seront distribués qu'aux seules machines de la même plateforme que celle qui a initié le travail. Veuillez prendre en considération cette information lors de la configuration de clusters mixtes.

- La nouvelle fonction "Encode While Ingest" requiert l'utilisation d'un répertoire local. L'utilisation de cette fonction avec des emplacements SMB ou FTP n'est pas supportée.

- L'utilisation de données vidéo H.264 ou MPEG-4 au sein de flux de programmes MPEG peut provoquer des erreurs de lecture sur certains périphériques.

- La gestion de l'audio en transparence dans les fichiers MOV n'est pas supportée.

- Un problème persiste avec le composant QuickTime Apple ProRes version 2.0 pouvant provoquer des plantages lors de la navigation dans Episode. Il est possible temporairement de rétrograder sur le composant Apple ProRes version 1.0 (disponible en téléchargement sur le site web Apple) afin de contourner ce problème.

- Les fichiers BMP 32 bits ne fonctionnent pas en tant que filigranes dans Episode. Il est nécessaire d'utiliser des fichiers BMP 16 ou 24 bits.

- Dans certains cas de figure, le désentrelacement par compensation de déplacement échoue au cours de l'encodage, tous les autres modes de désentrelacement sont cependant utilisables.