Moving Post-production Forward

Tiger Spaces

Tiger Spaces


Création, gestion et allocation de ressources de stockage virtuelles

Tiger Spaces isole les utilisateurs du stockage physique au travers de la création, allocation et gestion de volumes virtuels (espaces de travail).

Les utilisateurs sont toujours connectés à leurs données même si elles sont déplacées physiquement.

Le module optionnel Tiger Spaces|MAM développé par IMC Technologies améliore considérablement les flux de production média et divertissement en fournissant un véritable environnement professionnel de gestion des médias.

Tiger Spaces

Principales fonctionnalités

Tiger Spaces

Des espaces de travail par projet sont générés sur les moyens de stockage partagés

Plutôt que d’afficher l’intégralité du volume pour tous les clients, Tiger Spaces permet d’organiser vos contenus par projets au sein d’espaces de travail. Vous pouvez simplement imaginer l’espace de travail comme un simple dossier résidant sur le stockage principal. Tiger Spaces permet de gérer l’accès aux espaces de travail pour les utilisateurs et groupes de travail très facilement.

Les espaces de travail peuvent être attribués aux utilisateurs individuels ou groupes

Un nombre virtuellement illimité d’espaces de travail peut être créé et attribué à des utilisateurs individuels ou des équipes complètes. Si un domaine Active Directory est déjà présent, Tiger Spaces s’intègre automatiquement et dynamiquement. Dans des environnements moins complexes, la gestion des utilisateurs et groupes s’effectue en local. Lorsque les utilisateurs se connectent sur leur projet, ils accèdent uniquement aux espaces de travail auxquels ils ont accès. Ainsi, les utilisateurs peuvent exclusivement se concentrer sur leur projet et éviter d’enregistrer accidentellement des données dans des dossiers non prévus à cet effet. Les utilisateurs ont une parfaite connaissance des autres utilisateurs qui travaillent conjointement sur le même espace de travail.

Les espaces de travail sont encapsulés dans des volumes virtuels lors des accès

Toutes les ressources de stockages physiques (partages SMB ou NFS, ou volumes gérés par Tiger Store) sont virtualisés et masqués par défaut. Lorsqu’un utilisateur tente d’accéder à un espace de travail, le contenu de cet espace de travail est encapsulé dans un disque virtuel qui s’affiche localement sur le bureau de l’utilisateur. Une connexion est alors établie avec le stockage physique. Les utilisateurs ont accès aux données de manière locale et à pleine vitesse.

Gestion avancée d’espaces de travail permettant de déplacer librement les données

La gestion de multiples volumes de données représente toujours un réel challenge, notamment lorsque les données sont déplacées d’un volume vers un autre, les utilisateurs ne retrouvent plus leurs fichiers et font face à des pertes de liens. En instaurant une couche d’abstraction sur les ressources physiques, Tiger Spaces maintient un point de montage persistent afin que les utilisateurs soient toujours accès à leurs données quel que soit le volume physique qui les héberge. Cette flexibilité permet aux administrateurs d’optimiser les ressources de stockage en déplaçant les contenus librement sans interruption des flux de productions des utilisateurs. Les utilisateurs ne sont pas concernés par ces modifications étant donné qu’ils se connectent toujours sur des points de montage identiques.

Sous dimensionnement et meilleure utilisation des ressources

Le sous dimensionnement permet d’attribuer plus d’espace aux volumes de travail que ce qui est réellement et physiquement disponible. Par exemple, il est possible d’allouer 1 To de stockage pour 100 espaces de travail, même dans le cas de figure ou vous ne disposez que de 10 To de ressources physiques au sein de votre infrastructure. Cela signifie que n’importe lequel des espaces de travail peut grossir jusqu’à 1 To de données avant qu’il soit considéré comme plein. Bien sur, une fois que le stockage physique est en limite de capacité, il sera nécessaire d’en rajouter, mais tant que la majorité des espaces de travail n’utilisent qu’une portion de ce qu’il leur est alloué, cela permet une exploitation optimale des ressources partagées.

La gestion des droits d’écriture est dynamique afin d’éviter des conflits d’accès

Un des aspects les plus remarquables du travail sur un stockage partagé repose sur le fait qu’un utilisateur n’a aucune visibilité de l’activité des autres utilisateurs en parallèle. Ceci peut facilement aboutir à un fichier corrompu lorsqu’un fichier de projet est ouvert accidentellement par deux utilisateurs ou plus. Lorsque vous créez un espace de travail, vous allez aussi définir le comportement partagé du projet. En d’autres termes, vous décidez de ce qui se passe réellement lorsque plusieurs utilisateurs accèdent aux données simultanément. En mode « Single-User write mode » (Mode avec un seul droit d’écriture), seul un utilisateur est autorisé à écrire dans l’espace de travail, alors que tous les autres utilisateurs seront limités à un accès en lecture seule (jusqu’a ce que le droit d’écriture unique soit libéré).
Dans le mode « Multi-User write mode », plusieurs utilisateurs peuvent accéder au mêmes espace de travail avec des droits d’écriture.

Option de support du Avid Bin Locking

Pour les utilisateurs de post-production, Tiger propose la meilleure prise en charge et intégration du Avid Bin Locking (module Tiger AvidFS). Cette compatibilité est tellement aboutie qu’elle vous permet de copier un projet depuis un volume Avid vers un volume Tiger Store et de continuer à travailler en toute transparence. Cela vous donne une idée de l’efficacité de ce module.

Option de Gestion avancée des média (MAM)

Le module Tiger Space|MAM est un module additionnel développé par Incite Technologies qui peut réduire de manière significative le temps passé dans les salles de montage. C’est une option incontournable pour les sociétés de production et post-production car elle permet d’indexer, rechercher et retrouver toutes vos données efficacement. Des utilisateurs locaux ou distants (au travers de connexions web sécurisées) peuvent ainsi lire, annoter et sélectionner des plans à distance via un simple navigateur web.
Il suffit ensuite d’importer votre sélection de plans dans votre logiciel de montage favori. La base de données est intégralement compatible avec la gamme de produits Incite MAM et peut être agrémentée de mises à jour et d’évolutions personnalisées pour le MAM.


Scénarios d’exploitation

Avec la mise en place d’une couche d’abstraction entre les ressources physiques de stockage et les postes clients, Tiger Spaces simplifie la gestion des utilisateurs, des groupes de travail et des contenus.

Tiger Spaces


Le cas de Figure 1 affiche un serveur de fichiers standard (ou NAS) sur lequel les projets sont stockés dans différents dossiers. Tous les utilisateurs sont en mesure de voir tous les dossiers (il est seulement possible d’empêcher l’accès via la mise en place d’autorisations).

Le cas de Figure 2 démontre comment Tiger Spaces peut être utilisé afin d’ajouter cette couche d’abstraction entre le NAS et les postes clients. Ainsi, les postes clients ne voient et ne peuvent se connecter qu’aux espaces de travail sur lesquels ils ont les droits d’accès.

Tiger Spaces


Le cas de Figure 3 avec plusieurs serveurs de fichiers ou NAS utilisés (ainsi que des volumes gérés par Tiger Store) démontre à quel point il est facile de déplacer des données de projets entre différents NAS. Il n’y a aucun impact sur les flux de production car les utilisateurs se connectent sur leurs espaces de travail au moyen d’un chemin d’accès identique.

Tiger Spaces


Dans le cas de Figure 4, Tiger Spaces, lorsqu’il est utilisé conjointement avec d’autres logiciels, fournit et gère l’accès au stockage et autorise ainsi les déplacements de données librement au sein du FAN.


Configuration Système requise

Configuration du serveur

- PC avec processeur (x64) 64 bits à 2,5 Ghz (ou supérieur)
- Windows 7 SP1 64 bits / Windows Server 2008 R2 SP1 / Windows Server 2012 / Server 2012 R2 / Windows 10 64 bits / Windows Server 2016

Important: afin de pouvoir gérer les fonctions de quotas utilisateurs, le serveur doit fonctionner avec une version Server de Windows (parmi les versions indiquées ci-dessus).

- Microsoft SQL Server 2014 Express ou Microsoft SQL Server 2016 Express, configuré spécifiquement pour Tiger Spaces.

Remarque: Vous devez configurer SQL Server 2016 Express au moyen d’un fichier de configuration personnalisé fourni par Tiger Technology. Si vous utilisez déjà une version de SQL Server 2016 Express, contactez le support de Tiger Technology pour qu’il vous assiste dans la configuration adaptée pour Tiger Spaces.

- 8 Go de mémoire vive minimum
- 500 Mo d’espace disque requis pour l’installation
- Les Ports TCP 85, 8080 et 8480 ne doivent pas êtres bloqués par un pare-feu

Postes clients Windows

- Ordinateur PC avec un processeur 2 Ghz (ou supérieur)
- Windows 7 SP1 64 bits / Windows Server 2008 R2 SP1 / Windows Server 2012 / Server 2012 R2 / Windows 10 64 bits / Windows Server 2016

Important: Les ordinateurs sous Microsoft Windows 7 / Server 2008 R2 doivent impérativement fonctionner avec Service Pack 1 et mise à jour de sécurité KB3033929.

Remarque: plus aucun support pour les versions de Microsoft Windows® 95, Windows® 98, Windows® NT, Millennium Edition, Windows® 2000, Windows® XP/Server 2003/Server 2003 R2 ou Windows® Vista/Server 2008.

- 4 Go de mémoire vive minimum
- 150 Mo d’espace disque requis pour l’installation du client Tiger Spaces
- Interface de connexion 4 Gb/8 Gb/16 Gb Fibre Channel, 10 GbE et/ou 1 GbE Ethernet
- Connexion réseau LAN 1 GbE (minimum) pour le réseau public
- Les ports TCP 9120 et 9128 ne doivent pas être bloqués par un pare-feu
- Driver client Tiger installé dans le cas de figure ou Tiger Spaces est utilisé conjointement avec Tiger Store.

Postes clients Mac

- Ordinateur avec processeur Intel 2 Ghz (ou supérieur)
- Mac OS X Mavericks / Mavericks Server (64-bit), Mac OS X Yosemite / Yosemite Server (64-bit), Mac OS X El Capitan (64-bit), macOS Sierra (64-bit), macOS High Sierra (64-bit)

Remarque: plus aucun support pour les versions de mac OS antérieures à 10.9

- 4 Go de mémoire vive minimum
- 150 Mo d’espace disque requis pour l’installation du client Tiger Spaces
- Interface de connexion 4 Gb, 8 Gb ou 16 Gb Fibre Channel, 10 GbE et/ou 1 GbE Ethernet
- Connexion réseau LAN 1 GbE (minimum) pour le réseau public
- Les ports TCP 9120 et 9128 ne doivent pas être bloqués par un pare-feu
- Driver client Tiger installé dans le cas de figure ou Tiger Spaces est utilisé conjointement avec Tiger Store.

Configuration du stockage

Tiger Spaces peut fonctionner avec des partages réseau standard SMB/NFS et/ou des volumes partagés par Tiger Store.


NAS supportés

Tiger Spaces